Vie académique

Mis à jour le 6 septembre 2016

L’acad de l’AFÉA est là pour toi!

Le poste de Coordonnateur-trice aux affaires académiques est entièrement (ou presque) centré sur toi, étudiant-e! Effectivement, la personne qui occupe ce poste à pour principales responsabilités de vous représenter sur des instances de décisions de nature académique à la Faculté des arts, tout en vous représentant et/ou aidant par rapport à différents problèmes de nature académique. Voici donc un petit résumé de quelques-uns de vos droits et responsabilités en tant qu’étudiant-e, mais aussi un résumé d’éléments que vous devriez absolument connaitre si vous êtes étudiant-e à l’UQAM.

————————————————————————————-

L’entente d’évaluation?

Selon les règlements #5 et #8 de l’UQAM, tous les cours sont sujet à une entente d’évaluation. Celle-ci constitue un contrat entre le ou la professeur-e ou chargé-e de cours et les étudants-es par rapport au cours : elle contient effectivement le nombre d’évaluations, leurs échéances ainsi que leurs pondérations. Elle est le fruit d’une lutte estudiantine visant la démocratisation de l’enseignement. Vous avez donc le droit, mais aussi la responsabilité de signer une entente d’évaluation, tout comme de la faire respecter.

Toute entente d’évaluation doit minimalement contenir les informations contenues dans le plan de cours (voir la section plan de cours). Ces clauses sont matière à discussion ; vous n’êtes aucunement obligé-e de vous soumettre aux exigences du ou de la professeur-e telles qu’elles ont été présentées. Lors du premier cours, après la présentation du plan de cours, il est de votre responsabilité de discuter avec le ou la professeur-e ainsi qu’avec les autres étudiants-es pour arriver à un consensus.

Vous n’êtes pas obligé-e de signer l’entente dès le premier cours : généralement, la signature de l’entente se fait à la deuxième semaine. Lors de la signature de l’entente, le ou la professeur-e ainsi que deux étudiants-es témoins signent l’entente. Il est du devoir à tous et à toutes de s’assurer que l’entente est respectée, mais il est évident que les deux étudiants-es témoins sont fortement invités-es à agir en tant que porte-paroles des autres étudiants-es lors de conflits.

Points importants concernant la charge de travail et les évaluations :

• Si un examen fait partie des évaluations, il ne peut pas constituer plus de cinquante pour cent (50%) de la note finale. Les autres éléments d’évaluation ne sont pas assujettis à cette disposition.

• Si une évaluation porte sur un unique travail, la production de ce travail doit donner lieu à plus d’une évaluation et à l’attribution d’une notation d’étape, par exemple un certain pourcentage pour un plan, une bibliographie commentée, etc.

• La charge de travail doit être raisonnable, tout comme les délais de remise de travaux et des corrections doivent l’être aussi. Il va sans dire que vous devez aussi convenir des délais raisonnables dont dispose le ou la professeur-e pour vous remettre les sujets de travaux, les questions d’examen, etc.

• Il convient aussi de se renseigner sur les modalités de correction du français, à savoir si elles correspondent bel et bien à la politique départementale en la matière.

• Il est possible de rejeter la notation de la présence en classe : elle n’est en aucun cas obligatoire.

• Il faut faire attention lorsque des travaux en équipe sont proposés : l’entente d’évaluation doit spécifier quels éléments et quels aspects du travail se feront en équipe, quelle proportion de l’évaluation ira à chacun et à chacune, etc.

————————————————————————————-

Le plan de cours

Le plan de cours est un outil indispensable pour un cours universitaire. Il s’agit d’un document dans lequel toutes les informations utiles apparaissent par rapport au contenu et au déroulement du cours, aux évaluations, aux échéanciers, etc. Le plan de cours doit absolument contenir les informations suivantes :

• le sigle et le titre du cours ;

• le descripteur officiel du cours ;

• les objectifs proposés par le ou la professeur-e ;

• le contenu des apprentissages ;

• les modes d’évaluation, les pondérations, les échéances ;

• les critères d’évaluation ;

• les modalités d’organisation du cours.

Il est important que soit notée dans le plan de cours les modalités de conversion de notes. À l’UQAM, les notes finales doivent être consignées littéralement. Toutefois, cela n’empêche pas qu’un-e professeur-e utilise les pourcentages afin de faciliter l’établissement de la note finale. Il importe toutefois que son barème de conversion soit connu des étudiants-es dès le début du cours ; il doit donc apparaître dans le plan de cours.

————————————————————————————-

Révision ou modification de notes

Suite à la consultation de votre relevé de notes sur le site web de l’UQAM c’est la catastrophe? Pas de panique! Si, pour quelque raison que ce soit vous êtes insatisfait-e de votre note, il y a des moyens pour que celle-ci soit modifiée.

La première étape consiste à vérifier s’il ne s’agit pas d’une simple erreur de transcription de la part du ou de la professeur-e. Pour ce faire, il est fortement suggérer de lui écrire afin de clarifier la situation. Il se peut que votre démarche ne se résume qu’à cela s’il s’agit bien d’une erreur. Vous pouvez aussi vous expliquer avec le ou la professeur-e pour modifier votre note si vous croyez détenir des motifs valables. Encore une fois, il se peut que cette démarche porte ses fruits et que vous n’ayez pas à aller plus loin.

Lorsque le problème persiste, vous pouvez faire une demande de modification de note. Pour ce faire, vous devez aller chercher le formulaire auprès de la direction de votre programme d’étude. Le ou la professeur-e doit remettre sa réponse dans les 10 jours ouvrables au département.

Il est important de souligner qu’une personne a la possibilité de demander que soit modifiée une note qui lui a été attribuée uniquement dans les quarante (40) jours ouvrables qui suivent la date officielle de la fin du trimestre pour les étudiants-es au premier cycle, et dans les trente (30) jours ouvrables suivant la publication officielle du résultat par le Registrariat pour les cycles supérieurs.

Si ces démarches demeurent infructueuses, vous pouvez faire une demande de révision de note. Pour ce faire, vous devez aller chercher le formulaire auprès de votre direction de programme d’étude, encore une fois. Le comité de révision rendra un jugement dans les 20 jours ouvrables.

Dans un cas comme dans l’autre, il est important de conserver tous les messages qui ont été échangés entre vous et le ou la professeur-e ainsi que les dates de rendez-vous le cas échéant.

————————————————————————————-

Plainte de nature académique

Même en étant le ou la meilleur-e étudiant-e du monde, il se peut que vous ayez à faire face à des situations injustes, difficiles ou qui vont à l’encontre de vos droits. Si tel est le cas, il est possible de porter plainte afin de contrer cette situation. Il existe un formulaire de plainte sur le site web de l’AFÉA (ci-joint). Afin de faciliter les choses, il est préférable de le remplir et de prendre rendez-vous avec le ou la Coordonnateur-trice aux affaires académiques (notamment par courriel à academique.afea@gmail.com). Cette charmante personne se fera un plaisir de vous aider dans vos démarches de grief. De plus, le formulaire de plainte sera archivé dans le but de garder trace des plaintes semblables qui pourraient s’accumuler, ce qui donne plus d’arguments à l’association lorsque des problèmes sont récurrents.

Autrement, il est toujours fortement conseillé de vous informer de vos droits et des règlements de l’UQAM (liens ci-dessous). Un-e étudiant-e informé-e risque de moins se retrouver dans des situations difficiles. Il est aussi fort utile de savoir qu’il existe un Ombudsman à l’UQAM ; même s’il s’agit d’un ultime recours. Rendez-vous sur leur site web pour plus d’informations : http://www.ombudsman.uqam.ca/

Autres liens utiles :
http://www.instances.uqam.ca/reglements/titre.html http://www.instances.uqam.ca/politiques/charte_des_droits.htm

————————————————————————————-

Pour nous acheminer le formulaire de plainte académique, prenez soin :
1) D’installer le logiciel Adobe Reader (Mac ou PC) sur votre ordinateur. Si vous ne l’avez pas déjà, téléchargez-le gratuitement ici (http://get.adobe.com/fr/reader/).
2) De télécharger le formulaire de plainte académique. N.B. Ne pas remplir le formulaire à même votre navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari, etc.).
3) D’utiliser le logiciel Adobe Reader pour remplir le formulaire.
4) De sauvegarder le formulaire, vous en conserverez ainsi une copie.
5) D’envoyer le formulaire par courriel (en pièce jointe) à afea@uqam.ca.